Bienvenue sur mon blog

14 mai, 2010

Petite histoire d’abeilles ( suite)

Classé dans : Fleurs- jardin,Mes petites histoires — pattypatchs @ 17:41

images3.jpgJe vous ai dit que je vivais en « cucubinage » avec cette ruche sauvage depuis longtemps ( j’ai lu qu’on devait dire plutôt « nid ») . Il y a environ 7 ou 8 ans attirées, je pense, par le parfum du chèvrefeuille couvrant en partie la cabane elles se sont installées sans permission sous le plancher .

Malgré tous mes efforts pour les exproprier elles sont restées et sans payer de loyer en plus puisque je n’ai même pas pu profiter de leur miel! Alors bon gré mal gré nous avons décidé de partager le petit jardin . Parfois mon relax se trouve juste à un mètre de leur entrée et Dieu sait que l’été çà butine dur ! Entre le chèvrefeuille, les lavandes, les tilleuls de la rue etc elles ont du travail! Et bien durant tout ce temps je ne m’étais fait piquer qu’une seule fois et encore parce que j’avais marché pied nu sur la malheureuse!

 

Il y a une 10ène de jours une s’est empêtrée entre mon chapeau et mes cheveux et, dans l’affolement, m’a piquée dans le cou ! Sur le moment rien, mais 6 heure après j’ai eu une bonne réaction allergique qui a duré plusieurs jours ( prurit, oedème important et ganglions enflés et douloureux) . J’ai donc décidé qu’il était temps d’agir étant donné que la prochaine piqure pouvait être beaucoup plus grave pour moi…

 

Depuis quelques jours,il y avait devant la ruche, des signes de pré-essaimage  et j’ai attendu un peu. L’essaimage a eu lieu comme vous avez pu voir sur le diaporama et j’étais décidée à exterminer tout le petit monde restant!

 

Par déontologie et amour des abeilles Mr M. a décidé de tenter l’impossible: récupérer la ruche sous la cabane.

Y est-il arrivé?

 

Voyez par vous même. Clic sur le lien en dessous  » Histoire d’abeilles acte III » et sur la 1er photo pour agrandir.

Figurez-vous qu’il y aura encore un rebondissement et donc une suite…Un vrai feuilleton!

Histoire d’abeilles acte III -

12 réponses à “Petite histoire d’abeilles ( suite)”

  1. josy15 dit :

    c’est très interessant, tant d’abeilles sous cette cabane… la suite c’est pour demain j’espère il y a peut-être un autre nid ?

  2. Feuille dit :

    J’ai été captivée par l’histoire et par le diaporama! Bravo pour ce reportage génial! Je ferai un lien spécial sur mon blog quand tu nous auras raconté toute l’histoire.

  3. Milou dit :

    Merci pour cette fantastique histoire!!!
    Quand on sait tout ce que le miel peut guérir, c’est une matière extraordinaire!
    A bientôt pour la suite alors …
    Bises

  4. pattypatchs dit :

    Merci à toutes. L’histoire est entrain de se dénouer…
    en bien j’espère…

  5. Milou dit :

    Le venin d’abeille reste dans le corps, voilà pourquoi au bout d’un moment on fait une allergie; c’est la raison pour laquelle ma mère a du se débarrasser de ses abeilles, mon père était devenu allergique et il se promenait partout avec un attirail spécial, aspire venin et médicament au cas où il soit de nouveau piqué… Fais attention à toi, c’est « méchant » cette allergie…

  6. Irène dit :

    Quelle aventure
    Cela me rappelle une expérience passée car j’ai moi-même déjà été piquée et j’en garde un très mauvais souvenir, donc que le plus fort(e) gagne et bien sur ce sera toi Maty, c une question de survie.
    Je ne suis pas contre la cohabitation mais elle n’est pas toujours possible.
    Courage et kenavo

  7. gribouille81 dit :

    je suis espantéeeeeeeeeeeeeee !
    j’adore les souchis…non ! le miel d’ailleurs samedi nous sommes allées avec ma grande chez des apiculteurs voisins acheter du miel, mais là je suis boulversée de cette découverte dans ta cabne au fond du jardin ! comme quoi, tout le monde n’a pas la même chose dans la cabane
    bravo à vous deux pour la patience et l’amour de ces généreuses « bestioles » si intéligentes, pourquoi sont ‘elles allées se mettre dessous?
    suite vite Martine
    bisous

  8. pattypatchs dit :

    Et bien Gribouille elles étaient là depuis des années parcequ’elles avaient toutes les conditions requises pour leur confort: abri, un point d’eau, des fleurs, pas de pesticides, la tranquillité… aussi bien qu’un tronc d’arbre creux, non?
    Tu as bien noté qu’elles étaient SOUS la cabane et non DANS la cabane?
    La suite sera pour mardi ou mercredi, patience…
    Bisous

  9. do dit :

    J’attends avec impatience la suite des aventures des « desesparate bees » ( on les déloge , on leur pique le fruit de leur travail ..), j’espère que Dr House s’occupe de toi et je déguste le miel qui coule du rayon que tu m’as donné ….mmmmh! le miel de Maty !le délice du jardin..

  10. pattypatchs dit :

    C’était çà Do ou l’EXTERMINATION!

  11. do dit :

    Aujourd’hui , 18 mai 2010 , toujours pas de nouvelles des abeilles !!! Quel suspens ….je vais chercher Hercule Poirot …

  12. chantal74 dit :

    Coucou Maty, désolée je viens tard, mais je suis en plein boum pour mon assoc..
    Absolument incroyable 70 000 abeilles… il en a de la patience ce monsieur et on voit qu’il a l’habitude car il n’a pas peur. Ton reportage est magnifique, c’st le cas de le dire, un vrai régal.. tu parles du miel de cette qualité, ça doit être divin.. pris directement à la ruche!!
    je suis enchantée, j’ai appris plein de choses
    douce nuit Maty je vais aller voir la suite quand même
    gros bisous
    chatou

Laisser un commentaire

 

diversités |
L'actualité du club AMT de ... |
informatico |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | APPARTEMENT AU SUPER LIORAN
| LE POQ'
| Mes petites créations